Le Français Jey Rouanet remplacera Martin Koren en Freestyle

Jey Rouanet remplace Martin Koren en Freestyle

Le Français Jey Rouanet remplacera Martin Koren ce week-end. Le Tchèque s’est mal réceptionné lors d’un flip et est forfait pour le Superbiker.

Jeremy «Jey» vient tout juste de revenir du Freestyle.ch à Zurich où il a terminé à une très belle seconde place.
Agé aujourd’hui de 29 ans, il a réussi son premier back flip à 17 ans. Dans le milieu du FMX, il fait figure d’exception car il n’est pas passé par la case motocross.
Il a mis au point avec Nick Franklin deux nouvelles figures: «The Volt» et «Takaroll».

jey rouanet

photo BenjiMx16

Le Superbiker présent en Moto2 à Aragon

Présent sur le casque de Xavier Simeon (Federal Oil/Gresini) et sur la Kalex du Français Louis Rossi (SAG), le Superbiker s'est montré lors de la manche espagnole du Championnat du Monde Moto2 sur le MotorLand d'Aragon.

xavier simeon casque

Le casque de Xavier Siméon

louis rossi aragon

Louis Rossi (Sag-Zelos)

Thomas Chareyre enfin ?

??Jamais Thomas Chareyre n'a remporté le Superbiker. Chaque fois, le Champion du monde de Supermoto a trouvé sur son chemin son rival finlandais Mauno Hermunen.

Cette saison, quelques points seulement ont séparé les deux hommes au classement final du Mondial S1. D'un pneu (ou presque), Thomas a décroché son 3e titre de Champion du monde. Le pilote TM va-t-il enfin ajouter ce titre qui manque à son palmarès?

thomas chareyre

Thomas Chareyre - Superbiker 2013 - photo Marc Bossiroy

Hard rock version Eagles Road

Les Eagles Road vont mettre le feu avec des reprises hard rock et métal. Emmenés par un Axel Rosembloom déjanté, ils insuffleront de l’énergie sur scène avec des titres de Bon Jovi, d'AC/DC, de Van Halen, des Guns’n Roses,…

Rendez-vous ce dimanche 5 octobre à 13h sur la scène du Village Classic 21 dans le Paddock D'Hollander avec ce Cover Band déjanté!

eagles road

Concours Superbiker

Participez à un concours pour gagner deux places pour le Superbiker

L'outsider vosgien Romain Febvre

Amoureux de notre pays, le jeune français Romain Fèbvre a toujours brillé à Mettet. Déjà très en vue en 2010, il a assuré le spectacle en 2011 et a terminé sur la 3e marche, malgré deux chutes.

En 2012, il a décroché sa première victoire au Superbiker après un duel d'anthologie avec le Finlandais Mauno Hermunen. Il n'a malheureusement pas pu défendre son titre l'an dernier suite à une blessure lors des entraînements.

Le tracé compact et rythmé devrait lui convenir à merveille cette année. Il sort d'une très belle saison en Championnat du Monde MX2 avec un premier succès au Brésil.

romain febvre mx2 husqvarna

Un tracé plus court et plus rythmé

Le tout récent Championnat du monde FIA de Rallycross a donné des idées aux responsables du Mettet Motor. Ils ont notamment décidé d'utiliser les toutes nouvelles sections off-road: la surface en dolomie assez dure se prête très bien au Supermoto.

L’autre idée venue du Rallycross est le côté rythmé et dynamique avec un circuit plus court (il fait moins de 1500m) et l’utilisation du virage en épingle du Mertens qui offre une vue panoramique magnifique sur les enchaînements dans le bas du circuit.

Une ligne de départ déplacée
Vu son emplacement sur le circuit, la ligne de départ habituelle ne permet pas de placer du public proche de celle-ci. Gros changement donc cette année : la ligne de départ se trouve tout juste à la sortie du virage Paquay, au début de la ligne droite. Elle est donc en face de la tribune naturelle. L’ambiance va monter d’un cran lors des départs et de l’arrivée. Les pilotes prendront la nouvelle portion en bitume créée pour le Rallycross, à l’intérieur du virage Paquay lors de leur retour.

Plus court
Avec la suppression de la "Parabole", le circuit est raccourci de 500 mètres. Cette partie très rapide ne permettait pas au public d'être proche de la piste. Le tracé du Superbiker s'éloigne de plus en plus du tracé traditionnel du Circuit Jules Tacheny. Il commence à avoir son identité propre, ce qui permettra aux spectateurs d'être au plus près des concurrents, tout en étant dans un environnement sécurisé.

trace superbiker Mettet

Attention aux distraits

Cette année, le Superbiker se déroule le premier week-end du mois d'octobre (3-4-5) et non pas, comme d'habitude, lors du 2e week-end.
Bloquez donc votre agenda pour le tout début octobre et on croise tous les doigts pour un bel été indien sur le Circuit Jules Tacheny !

Deux shows freestyle au programme!

Deux shows Freestyle au lieu d’un

Le Superbiker, c’est aussi du show dans les airs. Cette année, les voltigeurs aériens de chez Fmx4ever vont à nouveau enflammer le public de Mettet.
Aux côtés du chouchou du public belge Gilles Dejong, le public retrouvera le champion du monde suisse Mat Rebeaud mais aussi Nick Franklin (NZ), Martin Koren (CZ) et Chris Brock (UK).
Gilles Dejong a été tout récemment un des premiers pilotes à effectuer un flip avec une KTM… électrique!
Premier show : le samedi à partir de 17h50.
Second show : le dimanche à partir de 14h40.

Ces shows sont compris dans le prix de votre billet pour le Superbiker.

Gilles Dejong (B) FREESTYLE at VOO SUPERBIKER from Philippe Lardinois on Vimeo.

Le Stunt Show avec Aras Freestyle

Toujours très spectaculaire, le Stunt Show sera assuré cette année par l'exubérant lithuanien Aras Freestyle.

Né à Vilnius en 1989, ce pilote roule en moto depuis l'âge de 10 ans. Il a commencé la compétition de Stunt en 2006. En 2012 et en 2013, il a remporté la plupart des titres européens de la discipline. Il va animer les journées de samedi et dimanche.

photo Tomas Adomavi?ius / Red Bull Content Pool

Aras Gibieža stunt riding from Spotas on Vimeo.

Du Blues Rock avec Fred and The Healers

Le samedi soir, sur la scène du Village Classic 21, le groupe belge “Fred and The Healers” va assurer l’ambiance dans le paddock.


Ce groupe de blues/rock a été fondé en 1994 par Frédéric Lani, Papy X et Marc Lhommel. Il a joué son dernier concert à l’Ancienne Belgique en 2004. Après une absence de 9 ans, le groupe s’est reformé autour de Fred Lani (voix et guitare) et d’un nouveau line-up avec Nicolas Sand (batterie) et Cédric Cornez (Bass).
Fred and the Healers a effectué son retour sur scène en septembre 2013 sur la scène du Botanique.
En 2014, il a sorti un nouvel album «HamerBeatMatic».
Au son de «Doyle The Hunter» ou de «Love is Comin'», le Village Classic 21 va vibrer le samedi soir entre blues et rock !

fred and the healers

Lancement des préventes !

Avec un circuit plus court, un public plus proche de la piste, des shows freestyle le samedi soir ET le dimanche midi, des concerts sur la scène du "Village" Classic 21 avec Fred & The Healers (samedi soir) et avec Eagles Road (dimanche midi), sans oublier un prix d’entrée revu à la baisse (25 euros en prévente), le Superbiker de Mettet se recentre sur les fondamentaux qui ont fait son succès.

Les organisateurs du RUMESM (Royal Union Moteur Entre-Sambre-et-Meuse) ont décidé de remettre le spectacle et le show au cœur de l’événement qui se veut abordable au plus grand nombre. Le prix d’entrée en prévente passe donc de 35 à 25 euros (40 euros sur place) et l'accès est toujours gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Pour assurer un spectacle maximum, le tracé du 28e Superbiker a été raccourci de plus de 500 mètres : il passe à 1428m dont 66% d’asphalte et 34% d’off-road. Le public sera également plus proche de la piste et des pilotes, dans l’esprit du Superbiker original, tout en conservant les normes de sécurité les plus strictes. Bref, du condensé, des tours très rapides et du spectacle en perspective.

Les pilotes challengers ont une occasion supplémentaire d’accéder à la grande finale du Superbiker : un super-repêchage est prévu après les demi-finales.

Étant donné le succès rencontré par le show freestyle du dimanche, ce sont maintenant deux démonstrations freestyle qui seront au programme : une le samedi soir et une le dimanche en début d’après-midi. Et le samedi en soirée, un grand concert Fred & The Healers sera organisé en collaboration avec Classic 21. Dimanche midi, ce sera au tour d'Eagles Road d'électrifier le Circuit Jules Tacheny. La scène sera placée au coeur du Village Classic 21 installé à quelques mètres seulement de la piste.

Les quads, ces engins si spectaculaires, seront eux aussi à la fête avec deux finales le dimanche.

Nouveauté également : un vaste camping est prévu à proximité du circuit pour faciliter l’hébergement des spectateurs, proposant électricité, toilettes et points d'eau.

Les 3, 4 et 5 octobre, Mettet sera à nouveau le cœur du Supermoto mondial : show garanti !

Clip officiel Superbiker

Voici le clip officiel du 28e Superbiker

Les inscriptions sont lancées !

Envie de participer au plus grand événement Supermoto au monde?

Les inscriptions pour  le prochain Superbiker sont désormais ouvertes (cliquer sur le logo officiel).

Les 3, 4 et 5 octobre prochains, le circuit Jules Tacheny de Mettet est transformé en temple du Supermoto sur un tracé mêlant partie asphalte et partie off-road.

Le road trip en video de Chris Fillmore au Superbiker

Le pilote américain Chris Fillmore a réalisé un clip lors de son séjour à Mettet pour le Superbiker. A ne pas rater!

Le Superbiker vers une 28e edition

Tous les passionnés de Supermoto ont déjà coché le week-end des 3, 4 et 5 octobre prochains dans leur agenda.

Pour la 28e fois, Mettet va accueillir les spécialistes du Supermoto mais aussi les stars de toutes les disciplines motocyclistes.

Cette épreuve unique au monde reste la référence car elle oppose des pilotes venus de tous les horizons, sur un tracé mi-bitume mi-terre. La question est de savoir qui prendra la succession de Mauno Hermunen? Fèbvre? Bidart? Un des frères Chareyre? Desalle? Rendez-vous à l’automne prochain au Circuit Jules Tacheny.

 

Nos champions du monde honorés

Lors de ce 27e Wanty Superbiker, le Mettet Motor a tenu à rendre hommage à nos champions du monde tant en motocross avec l’équipe complète du MXoN (Clément Desalle #25, Jeremy van Horebeek #89 et Ken De Dycker #9) qu’en endurance avec Gregory Fastré.


Tout le pays a attendu depuis 2004 que notre équipe nationale puisse à nouveau briller au Motocross des Nations. Cette année, Clément Desalle, Jeremy van Horebeek et Ken De Dycker ont donc succédé à Stefan Everts, Steve Ramon et Kevin Strijbos, vainqueurs à Lierop il y a 9 ans. A Teutschenthal, l’équipe belge a battu les Américains et les Italiens à l’issue d’une dernière manche de folie où, après la blessure du «Panda», KDD a dû aller chercher les points qu’il fallait pour décrocher le Trophée Chamberlain. Pour la 15e fois, la Belgique a inscrit son nom au palmarès du MXoN, un exploit pour un petit pays comme le nôtre.
Sur le bitume, notre pays s’est aussi distingué grâce à Grégory Fastré. Le Liégeois a remporté pour la deuxième fois le titre de champion du monde d’endurance (Coupe FIM). Avec son Team Motors Events April Moto, il a terminé 3e au Bol d’Or, 2e à Oschersleben et a conclu en beauté avec une victoire aux 24H du Mans.


Le Mettet Motor a profité de ce 27e Wanty Superbiker pour mettre à l’honneur nos pilotes. Il a aussi félicité le Finlandais Mauno Hermunen pour son titre de champion du monde en Supermoto. Quelques minutes plus tard, Mauno a décroché un 3e succès à Mettet.

clement desalle jeremy van horebeek ken de dycker gregory fastre

Videos avec Greg Fastre: essais et course Starbiker

Le double champion du monde d'endurance Coupe FIM a participé pour la 2e fois au Wanty Superbiker. Suivez-le au guidon de sa moto pour une séance d'essais et pour un premier tour de folie au départ de la Starbiker.

 

Départ du Superquader avec Maxime Cuche

Toujours très spectaculaire le départ des Quads: à vivre ici au guidon du bolide du Suisse Maxime Cuche.

Sous le soleil de Mauno

Le 27e Wanty Superbiker a connu une journée pleine de rebondissements avec les séances qualificatives d’où a émergé Mauno Hermunen, la grande première du double tracé pour les Starbikers, des entraînements spectaculaires du freestyle devant un public très nombreux et enfin une victoire d’un Belge dans la première manche du Superquader.

Le soleil a même pointé le bout du nez dans le courant de l’après-midi avec des séances d’essais ou qualificatives disputées à un rythme soutenu.

Le premier grand moment de la journée a été la séance d’essais officiels et comme prévu, on a assisté à un duel entre le Finlandais Mauno Hermunen et le Français Romain Fèbvre. Malheureusement pour le Vosgien, en pleine attaque pour décrocher le meilleur temps, il s’est mal réceptionné à la sortie du double et a chuté lourdement. Souffrant d’une épaule douloureuse, il a dû être hospitalisé...

Au final, en Supermoto Prestige, Mauno Hermunen a terminé avec le meilleur chrono devant Sylvain Bidart et Ivan Lazzarini. Chez les Starbikers Road, Romain Fèbvre conserve le meilleur chrono devant Chris Fillmore et Christian Iddon tandis que pour les pilotes Off-Road le régional Cédric Melotte est en première position devant David Baffeleuf et Jeremy van Horebeek.

La grande surprise est venue de la séance d’essais chronos sur le circuit typé vitesse pour les Starbikers. Une première mondiale et une nouveauté 2013: deux tracés pour deux manches.

Et les pilotes MX ont mené la vie dure aux spécialistes du bitume avec Jeremy van Horebeek et Cédric Melotte notamment. Le Britannique Christian Iddon est en haut de la feuille devant Baffeleuf… et notre champion du monde MXoN Jeremy van Horebeek, une surprise pour quelqu’un qui ne roule jamais sur l’asphalte…

En quad, le Belge Maxime Cluydts a joué une bien mauvaise blague aux Français et aux Suisses en s’imposant dans la première manche du Wanty Superquader (devant Blanc et M. Cuche).

La journée s’est conclue par un festival des freestylers avec notamment un Mat Rebeaud très en forme: ce n’était que l’entraînement, cela promet pour ce dimanche.

ivan lazzarini

Ivan Lazzarini (IT)

Camera embarquée avec Romain Febvre

Un petit tour du circuit du Wanty Superbiker avec le vainqueur de l'édition 2012: Romain Fèbvre.

 

Maxime Cuche (Quad), camera embarquée

Le suisse Maxime Cuche vous emmène pour un tour spectaculaire du circuit du Wanty Superbiker.

 

Hermunen remet les pendules à l'heure

Son titre de champion du monde à peine en poche, Mauno Hermunen a prouvé ce vendredi lors des essais libres qu'il était bien là. Il s'est livré à un duel de chronos avec Romain Fèbvre. Avantage au Finlandais qui a tourné en 1'53.683, 0.194 de mieux que le Vosgien, autant dire rien.

mauno hermunenromain febvre

Cela promet du spectacle pour les séances qualificatives de ce samedi sur le circuit Jules Tacheny. Le 27e Wanty Superbiker est bel et bien lancé.

Derrière, la bonne surprise est venue de Sylvain Bidart avec le 3e temps (+2.025) devant Lazzarini et les frères Chareyre.

christian iddon

Christian Iddon réalise le meilleur chrono chez les Starbikers Road (photo Marc Bossiroy).

Chez les Starbikers Vitesse, c'est le Britannique Christian Iddon qui a réalisé le meilleur chrono en 1'58.356 (10e au global).

 

Dans le clan belge, Marc Fraikin est 8e, Cédric Mélotte 11e, Lionel Deridder 15e et Jeremy van Horebeek 17e.

Plus que quelques heures...

Dans quelques heures, le 27e Wanty Superbiker sera lancé et déjà les abords de la rue St-Donat sont envahis de camions et de mobilhomes. Ce week-end, Mettet est «The Place to be» pour tous les passionnés de motos.


24 nationalités représentées, une multitude de champions du monde dans toutes les disciplines, l’équipe belge championne au MX des Nations (avec probablement un Clément Desalle en civil), une bonne dizaine de champions américains de la vitesse, du supermoto et du SX, le fantasque australien Robbie Maddison en Freestyle avec le Suisse Mat Rebeaud, le gratin mondial du Supermoto avec Hermunen, les frères Chareyre, Bidart, Lazzarini et Ravaglia, les champions du monde de Superbike (Troy Corser), d’endurance (Greg Fastré), de stunt (Chris Pfeiffer) sans oublier le « Petit Prince de Mettet » Stéphane Chambon.
Chez les Français, on ne peut bien entendu pas oublier Romain Fèbvre (vainqueur 2012), Michaël Pichon et l’invité surprise David Vuillemin. Pour la Hollande, Marc De Reuver, de retour du MXoN, vient disputer son premier Superbiker.
Et chez les Belges, on ne compte plus nos champions Jeremy Van Horebeek, Ken De Dycker, Sven Breugelmans et Cédric Melotte pour le MX, Marc Fraikin et Lionel Deridder pour le Supermoto, Fast Greg pour l’endurance et le Superbike ou le jeune Gauthier Duwelz.

Le «Club des Cinq» défie le Vosgien

Tous les spécialistes du Superbiker sont unanimes là-dessus: la victoire devrait se jouer entre le «Club des Cinq» (Hermunen, les frères Chareyre, Lazzarini et Bidart) et Romain Fèbvre.
Vexés de s’être fait griller la politesse par le Vosgien Romain Fèbvre l’an dernier, les Supermotards sont bien décidés à donner du fil à retordre au pilote de Jacky Martens.
De l’autre côté, le #461 se sent bien sur le circuit Jules Tacheny. On se souvient de ses remontées épiques en 2011 pour arracher une 3e place.
Le duel est placé: avec un Adrien Chareyre remonté comme une pendule après ses deux victoires de rang en mondial, avec un Hermunen tout récent champion du monde, un Thomas Chareyre qui n’a jamais gagné à Mettet, un Lazzarini qui rêve de reproduire sa victoire de 2009 et un Sylvain Bidart en embuscade, les gommes vont chauffer!

hermunen, adrien chareyre, lazzarini, thomas chareyre, sylvain bidart

Le Club des Cinq défie le Vosgien

Tous les spécialistes du Superbiker sont unanimes là-dessus: la victoire devrait se jouer entre le «Club des Cinq» (Hermunen, les frères Chareyre, Lazzarini et Bidart) et Romain Fèbvre.


Vexés de s’être fait griller la politesse par le Vosgien l’an dernier, les Supermotards sont bien décidés à donner du fil à retordre au pilote de Jacky Martens.
De l’autre côté, Romain Fèbvre se sent bien sur le circuit Jules Tacheny. On se souvient de ses remontées épiques en 2011 pour arracher une 3e place.
Le duel est placé: avec un Adrien Chareyre remonté comme une pendule après ses deux victoires de rang en mondial, avec un Hermunen tout récent champion du monde, un Thomas Chareyre qui n’a jamais gagné à Mettet, un Lazzarini qui rêve de reproduire sa victoire de 2009 et un Sylvain Bidart en embuscade, les gommes vont chauffer!

Le "Cobra" David Vuillemin pour une première

La nouvelle a circulé dans le paddock de Rivesaltes mais elle a été annoncée officiellement par le patron du team LUC1 Ludovic Lucquin: David Vuillemin prendra le départ du prochain Superbiker. Ce sera une grande première pour le Marseillais qui n’a jamais participé à l’épreuve djobine.


David Vuillemin est surtout connu pour avoir pris la mesure sur les Américains au Supercross de Paris-Bercy mais aussi au Stade de France. Tout comme Sébastien Tortelli, le «Cobra» est ensuite parti aux USA et il a brillé en SX.
Pour les Belges, il est aussi connu pour avoir remporté le Motocross des Nations aux côtés d’Yves Demaria et Luigi Séguy à la Citadelle de Namur en 2001.
Il a mis fin à sa carrière en 2009  (32 ans) par un titre de champion de France MX1 et une 13e place en Mondial MX1.


David Vuillemin en bref


Champion de France et d’Europe SX 1996
Première victoire en SX aux USA à Seattle en 1997
Vice-champion du monde MX 125cc (1998), derrière Chiodi.
3e championnat du monde MX 250cc (1999)
Vice-champion AMA SX 250 en 2000, derrière Jeremy Mac Grath avec 4 victoires (San Diego, Phoenix, Minneapolis et New Orleans).
Vice-champion AMA SX250 en 2002 avec 3 victoires (Anaheim, San Diego et Indianapolis).
Supercross de Bercy: 3 victoires en 250cc (1999, 2000 et 2001) et 2 victoires en 125cc (1996 et 1997)
Supercross Stade de France: 4 victoires (1998, 1999, 2000 et 2001).

«Maddo» Daredevil dans le ciel de Mettet

Recordman du monde de saut en longueur avec une moto, l’Australien Robbie «Maddo» Maddison est un électron libre dans les airs. Le show est garanti avec ce freestyler de l’extrême, spécialiste des bonds les plus extravagants et des figures inédites.


De son premier record avec un saut à 67m sur une 125cc, l’Australien Robbie Maddison ne s’est pas arrêté à cela. Il a ensuite enchaîné les records en tout genre. 75m avec une 250cc, puis un soir de Nouvel An en 2007, un bond à… 99m, au-dessus d’un stade de foot à 99m.
Il a aussi bondi d’une rampe pour atterrir sur l’Arc-de-Triomphe de Las Vegas… 2e des X-Fighters en 2008 et 2009, le fantasque Aussie a sauté le Canal de Corinthe à moto. En 2011, il a pulvérisé son record du monde avec un bond à 378 pieds (115m) dans la baie de San Diego!
Il a même été récompensé par un SAG (screen actors guild) pour sa participation à des stunts dans le James Bond «Skyfall». En février dernier, il s’est encore illustré par des videos extraordinaires dans un cimetière d’avions.
L’Australien est un phénomène et il sera en octobre prochain au Superbiker. Les radars de la base de Florennes vont-ils détecter cet OVNI?

robbie maddison

Photo Red Bull Pool staff

Mauno Hermunen en champion du Monde

Mauno Hermunen a décroché le titre mondial S1 Supermoto ce week-end à Rivesaltes au terme d’une finale haletante. Le double-vainqueur du Superbiker (2010 et 2011) viendra à Mettet, auréolé de sa nouvelle récompense et un moral gonflé à bloc.

Avec 25 points d’avance avant d’aborder la dernière manche à Rivesaltes, le Finlandais Mauno Hermunen avait toutes les cartes en main pour s’imposer. D’ailleurs, les t-shirts étaient déjà imprimés. Mais la première course dominicale ne s’est pas bien déroulée pour le Finlandais. Il a vu Thomas Chareyre s’envoler et grignoter quelques points. En seconde manche, une petite erreur du Français lui a coûté quelques places et il s'est fait dépasser par Mauno. Le sacre n’a pas pu échapper au pilote du SHR Racing Team.
L’excellent début de saison de Mauno Hermunen (victorieux en Italie, à Vairano, en Tchéquie et en Estonie) lui a permis de creuser un avantage significatif sur les frères Chareyre.
Second l’an dernier du Superbiker, le Finlandais a remporté l’épreuve en 2010 et 2011 (il est déjà monté sur le podium en 2007 et 2008). Bref, Mauno Hermunen est un vrai spécialiste de l’épreuve.
Le #131 va-t-il aller chercher un 3e succès sur le circuit Jules Tacheny?

mauno hermunen supermotoMauno Hermunen Supermoto RivesaltesMauno Hermunen TM Supermoto

JK 74 pour conclure en beauté

Vainqueur à deux reprises du Superbiker (2000 et 2001), l’Allemand Jürgen Künzel a décidé de mettre un point final à sa carrière en octobre prochain, une sorte d’apothéose pour JK74.


Le citoyen de Freiburg possède un palmarès impressionnant avec un titre de vice-champion d’Europe Supermoto en 2000, cinq titres d’Allemagne en Supermoto, un titre de champion des Etats-Unis en 2005 et de vice-champion en 2004 et bien entendu deux victoires à Mettet.
Aujourd’hui âgé de 39 ans, Jürgen a débuté en motocross en... 1984 et a obtenu son premier titre national en 1985 en Monkey-Cross. C’est en 1998 qu’il a commencé à inscrire ses premiers points en Supermoto.

En 2009, il a encore été sacré vice-champion d’Allemagne et d’Autriche en S1. L’année suivante, vice-champion d’Allemagne S1.
Peu de pilotes ont décroché une victoire à Mettet, JK74 fait partie de ces stars de la discipline à avoir deux fois leur nom au palmarès du Superbiker, tout comme notre compatriote Thierry Godfroid.
Ce 27e Superbiker sera l’occasion d’ovationner ce spécialiste de la glisse qui a va racrocher le cuir.

Thomas pour la gagne

Le champion du monde en titre Thomas Chareyre effectue son grand retour cette année au Superbiker. Et le pilote TM compte bien briller sur le circuit Jules Tacheny.


La lutte continue à faire rage en Mondial Supermoto entre le tenant du titre Thomas Chareyre et Mauno Hermunen. Le verdict va tomber à l’issue des manches siciliennes et françaises.
Thomas Chareyre n’avait pas pu participer au Superbiker 2012 suite à une petite intervention chirurgicale.

Toujours placé mais jamais vainqueur sur le circuit Jules Tacheny, il a fixé Mettet parmi ses objectifs de la saison. Entre Hermunen, Romain Fèbvre et son frère Adrien, la concurrence sera féroce.

Tracé Superbiker 2013 en video

Le tour du circuit du Superbiker 2013 avec Eddy Seel, champion du monde S1.

 

Starbiker: roadracing track pour la première manche

Deux manches au programme pour les Starbikers sur deux tracés différents.

Voici la video du tracé "Roadracing".

Un double tracé pour les Starbikers

Au niveau du tracé, les organisateurs ont encore innové cette année avec la création de deux circuits différents pour les Starbikers !

D’un côté, le traditionnel circuit du Wanty Superbiker, jugé par d’aucuns comme très «tout terrain», de l’autre, un tracé innovant avec une majorité de bitume où les pilotes de vitesse vont pouvoir donner libre cours à tout leur talent.

A l’issue de ces deux manches du Starbiker disputées respectivement sur le circuit «off road» et sur le circuit «vitesse», un podium récompensera aussi bien les meilleurs pilotes tout terrain que leurs homologues plus connus pour leurs prouesses sur l’asphalte. Ce double tracé sera un immense défi logistique car il va falloir modifier la piste dans les plus brefs délais. Mais les organisateurs du Mettet Motor aiment relever ce genre de challenge !

La sécurité des pilotes et du public a aussi été améliorée. Tous les sauts ont été retravaillés afin de permettre à chaque pilote de prendre du plaisir même pour les non-spécialistes du off road. Les jumps sont du coup plus spectaculaires avec des tables qui font leur grand retour dans la première portion et à la sortie du «banking». 

Les aménagements les plus importants ont été effectués à l’attaque du «double» avec une entrée plus sécurisée, la sortie du « banking » voit l’arrivée d’un espace agrandi qui sera le point de jonction des deux tracés du Starbiker. Et pour la première fois, les pilotes vont aussi effectuer un saut unique avec réception sur le bitume! 

Découvrez en images :

Un Trophée Georges Jobé

Premier vainqueur du Superbiker et passionné par l’épreuve, Georges Jobé nous a quittés en décembre dernier au terme d’un combat acharné. Le Mettet Motor a perdu un ami et, en concertation avec la famille de Georges, a décidé de mettre sur pied un Trophée Georges Jobé lors du prochain Superbiker.
Ce trophée récompensera le meilleur pilote belge de la finale du Superbiker. Ce sera l’occasion de rendre un vibrant hommage à une de nos plus grandes légendes du motocross. Georges a  cru, dès les premiers instants, à ce projet un peu fou de mettre face à face des pilotes de vitesse et de cross. Et si, aujourd’hui, le Superbiker prépare sa 27e édition, c’est aussi grâce à lui.

Wanty Superbiker

La bonne nouvelle est tombée cette semaine. Le Superbiker a retrouvé un «title» sponsor grâce au soutien de Michel Wanty et de son entreprise. Désormais, on peut parler du Wanty Superbiker. Très impliqués dans les sports moteurs, Michel Wanty et sa société apporte leur aide à de nombreux pilotes ou organisations. Fidèle partenaire du circuit Jules Tacheny et du RUMESM, Michel Wanty a décidé de s’impliquer un peu plus dans la grande organisation du Mettet Motor. Vive le 27e Wanty Superbiker.

michel wanty

Michel Wanty est un vrai passionné de sports moteurs (ici au volant de sa Lotus)

Freestyle: The Comeback Kid vs. Swiss Air Force

Un duel de titans est annoncé dans les airs lors du Superbiker avec les rois du Freestyle. Les champions du monde Dany Torres (2011) et Mat Rebeaud (2008) vont s’affronter sur les rampes du circuit Jules Tacheny, avec pour les départager notre compatriote Gilles Dejong.

Dany Torres est de retour au Superbiker. L’an dernier, il avait époustouflé le public par ses figures spectaculaires sous le ciel bleu de Mettet. Va-t-il à nouveau briller sur les rampes du circuit Jules Tacheny? Vainqueur des derniers NOTJ à Munich, il a remporté cette année la manche de Dubaï et terminé deuxième des X-Fighters à Mexico. Il a conclu la saison sur une magnifique seconde place, derrière le Français Pagès.
Dany Torres c’est un titre mondial, six top 3 au classement du championnat du monde et un record de points accumulés lors des XGames: 1960.Il détient aussi le record de finales (10) et de victoires (7). Il est à ce jour le Freestyler avec  le palmarès le plus impressionnant.

En face du «Comeback kid» espagnol, on retrouve Mat Rebeaud. Le Suisse est lui-aussi un habitué de Mettet. Il a décroché le titre mondial en 2008 mais reste à ce jour le Freestyler ayant accumulé le plus de points sur une saison. En 2008, il avait fait une razzia sur la compétition en décrochant 4 victoires...

Le duel entre le Suisse et l’Espagnol s’annonce donc disputé mais attention à notre compatriote Gilles Dejong. Devant son public, Gilles peut se transcender.

Photo Red Bull Content Pool

Première pour Petrov

Le jeune espoir bulgare du motocross, Petar Petrov, sera au départ pour la première fois du Superbiker (en Starbiker).
Ce pilote du team belge Kemea Reytec/Yamaha est le coéquipier de notre compatriote Kevin Fors en championnat du monde MX2.
Il occupe pour le moment la 11e place et son meilleur résultat de la saison a été en Lettonie. Il participe aussi à des manches du championnat de Belgique Inters et de Hollande ONK.
Son team manager est notre ancien crossman Marnicq Bervoets.

Photo Marine Brison

Melotski is back

Le Namurois Cédric Melotte est un fidèle du Superbiker. Il sera à nouveau au départ en octobre prochain.


A jamais, le nom de Cédric Mélotte est associé à sa victoire sur sa Citadelle de Namur lors du GP de 2003. Il s’y est imposé devant Javier Garcia et Joël Smets. Cette année-là, il a terminé 3e du championnat 650.
Cédric Melotte a un palmarès impressionnant dont de nombreux podiums en Mondial MX, mais aussi plusieurs titres de champion de Belgique en Nationaux et en Inters, sans oublier un titre de champion d’Allemagne en 2000.
Au cours de l’année 2010, Cédric Melotte a changé de discipline pour passer avec bonheur en enduro. Il y a décroché de nombreux succès en Belgique et en Italie. En 2012, il a aussi gagné les 12 H de la Chinelle, la célèbre épreuve d’enduro.
En 2013, il a remporté les trois dernières manches du championnat de Belgique au d’enduro guidon de la Yamaha/MX action et occupe pour le moment la 4e place au classement.
Très à l’aise sur le tracé du Superbiker, «Melotski» pourrait venir jouer les trouble-fêtes en Starbiker (2e en 2011).

Clément Desalle triomphal à Bastogne participera à son 2e Superbiker

Il l’a fait. Notre compatriote Clément Desalle a remporté son Grand Prix à Bastogne ce dimanche. Et il a confirmé par la même occasion sa présence, pour la 2e fois, lors du Superbiker.
D’ores et déjà, il est à pointer parmi les Challengers de ce 27e Superbiker. L’an dernier, il a pris beaucoup de plaisir à rouler sur le circuit Jules Tacheny et on sait qu’il peaufine son pilotage sur piste au guidon d’une GSXR.
Notre meilleur représentant en championnat du Monde MX1 (Suzuki) a fait vibrer le cœur de tous les Belges ce week-end en remportant enfin son Grand Prix de Belgique à Bastogne. Ce succès lui permet de maintenir un peu de suspense pour le titre mondial face à Antonio Cairoli.
Clément Desalle a décroché sa 3e victoire de la saison après le Qatar et la Tchéquie. Rappelons qu’il est déjà grimpé à 12 reprises sur le podium.
A l’occasion de ce Superbiker, il rejoint les deux autres membres de l’équipe belge du Motocross des Nations: Ken de Dycker et Jeremy van Horebeek.

Pour revoir les images du sacre de Clément Desalle à Bastogne:

Photo Suzuki Racing.com

Suzuki racing

Sven Breugelmans, Monsieur MX3

Notre compatriote Sven Breugelmans, double champion MX3, sera au départ du Superbiker. Il a déjà participé à plusieurs éditions dont la dernière fois en 2010.
Avec 15 victoires en MXGP (MX3), Sven Breugelmans est un des Belges avec le palmarès le plus important dans cette catégorie. Il a été sacré champion du monde de la discipline en 2005 et en 2008. En 2006 et 2007, il a terminé à la seconde place derrière le Français Yves Demaria.

Le tracé 2013 en video

En piste avec Eddy Seel et Kevin Vieillevoye sur le tracé (quasi définitif) du Superbiker 2013.

Lancement des préventes

Les préventes sont cette année exclusivement disponibles via notre site. Profitez d'une réduction de 15 euros jusqu'au 3 octobre (35€ au lieu de 50). Rappelons que l'entrée est gratuite pour les moins de 16 ans.

Préventes: cliquez ici

KDD #9 au Superbiker

 

Notre compatriote Ken de Dycker #9 vient de confirmer sa présence pour le Superbiker. Le pilote de la KTM Factory occupe pour le moment la 3e place au championnat du monde MX1. Avec la participation déjà annoncée de Jeremy van Horebeek, l’équipe belge du motocross des Nations est quasi au grand complet. Mais qui sait, peut-être que le trio sera recomposé…

crédits photo: R. Archer/Ktm Racing

Le 2e tracé "vitesse" pour les Starbikers

Les Starbikers auront droit à deux tracés différents pour leur course. Voici la video du tracé "vitesse" où le nombre de jumps est réduit. La 2e manche se déroule, elle, sur le tracé classique du Superbiker.

Starbiker: deux circuits sinon rien

Pour cette 27e édition du Superbiker, les organisateurs du Mettet Motor innovent encore et tirent parti des possibilités de flexibilité offertes par le Circuit Jules Tacheny. Les «Starbikers» vont disputer les deux courses sur… deux tracés différents. De quoi répondre aux attentes à la fois des crossmen et des pilotes de vitesse. Plus de plaisir et plus de spectacle pour une formule unique au monde.

Fromage ou dessert? Cross ou vitesse? A ces questions, les «Stars» n’ont plus besoin d’y répondre. Le Mettet Motor s’est lancé un nouveau défi pour son 27e Superbiker: il offre aux «Starbikers» deux courses… sur deux tracés différents. En quelques minutes, les organisateurs vont modifier le tracé du circuit pour bouleverser trajectoires et sensations. Dans une configuration, le tracé exploite une grande partie du bitume. Dans une autre, les pilotes empruntent le circuit officiel du Superbiker avec les jumps.


Le Starbiker

Le Starbiker est une épreuve exclusivement réservée aux vedettes invitées par le Mettet Motor. Il s’adresse aux stars de l’offroad et de la vitesse. Au terme des deux manches, le meilleur pilote est sacré vainqueur du Starbiker.
Les Starbikers se retrouvent ensuite pour la finale du Superbiker. Ils y sont opposés aux pilotes Prestige Supermoto mais aussi aux meilleurs des 250 pilotes issus des qualifications. Ces derniers ont ainsi une chance unique de se retrouver dans la finale du Superbiker.

Retrouvez la video et les photos sur notre site ce 15/08.

Freddy Tacheny (Président sportif Mettet Motor)

«Notre volonté a été de donner à chacun la possibilité de s’exprimer dans la discipline qu’il maîtrise le mieux, sur un terrain qui lui est plus favorable. Nous voulons retrouver l’essence du Superbiker qui, au départ, est la rencontre des pilotes de cross et de vitesse. Ce sera une première mondiale pour le public qui sera à nouveau très proches de la piste et des pilotes. Pour les «Stars», le challenge est important avec ces deux tracés pour deux fois plus de plaisir.
Nous allons devoir relever le défi de modifier les tracés très rapidement entre chaque séance d’essais mais les pilotes que j’ai eus en ligne sont déjà enthousiastes à cette idée. Nous allons organiser un podium par course, un podium général pour les deux manches et nous récompenserons aussi les meilleurs pilotes de vitesse et de cross de l’épreuve.
En ce qui concerne le tracé du Superbiker, plusieurs nouveautés sont au programme dont un jump avec réception sur le bitume. Nous avons aussi beaucoup travaillé à la sécurisation des jumps.
Merci à Eddy Seel pour son expertise sur les modifications au tracé.
Merci à l’entreprise Wanty pour son aide technique.
Merci à Eddy Seel et Kevin Vieillevoye qui ont testé nos aménagements.»
 
Eddy Seel (champion du monde Supermoto en 2005)

«C’est une excellente nouvelle pour les pilotes de vitesse. Ils vont se régaler. Les dégagements sont importants et le circuit très sécurisant. En toute franchise, j’ai adoré ce tracé. Il est moins pénalisant pour les pistards. Avec ce système de deux manches sur deux tracés, cela va permettre à chacun d’y trouver du plaisir.
Dans la partie terre, de gros aménagements ont été effectués pour plus de sécurité. Les sauts sont toujours aussi spectaculaires et permettent de prendre de la hauteur, sans pour autant ne pas être abordable pour tous les pilotes. Le nouvel aménagement du «double» est une excellente chose. Le Superbiker est une des plus belles courses au monde et la seule qui rassemble les pilotes de toutes les disciplines motos.»
 
 

Nouveaux aménagements au tracé du Superbiker pour plus de sécurité

Le Mettet Motor a profité des congés annuels pour apporter des corrections au tracé du Superbiker. Le but est de le rendre plus sûr mais aussi plus accessible pour la majorité des pilotes, tout en restant spectaculaire.


Première portion offroad

offroad 1

offroad 1 2

La succession de petits sauts a été remplacée par une grande table. Après celle-ci, les pilotes enchaînent vers l’asphalte après une petite portion terre.

Deuxième portion offroad


Toujours la petite descente, puis l’enchaînement avec un saut sur la gauche.

Jump sur le bitume: grosse nouveauté

La chicane mise en place l’an dernier avec des plots en plastique est supprimée. Désormais, les pilotes décalent légèrement vers la gauche et prennent un petit jump sur le bitume.

Banking

Le saut vers le banking s’aborde de manière plus rapide. La sortie du banking a été élargie.

Section offroad après le banking

La succession de petits sauts est là-aussi supprimée. Il y a un jump plus important avant d’attaquer la remontée.

«Double»

Afin de sécuriser l’entrée dans le «double», une partie en tarmac a été posée bien avant le double. Cela permet aux concurrents d’aborder le «double» en étant beaucoup plus dans l’axe.

Remontée vers la passerelle

Un mini-banking sera aménagé, il permettra d’offrir deux trajectoires dans la remontée vers la passerelle.

Superbiker 2013: les inscriptions sont lancées!

Envie de participer au plus grand événement Supermoto au monde?

Les inscriptions pour  le prochain Voo Superbiker sont désormais ouvertes (cliquer sur le logo officiel).

Les 11, 12 et 13 octobre prochains, le circuit Jules Tacheny de Mettet est transformé en temple du Supermoto sur un tracé de près de 2.000m, mêlant partie asphalte et partie off-road.

Toutes les demandes d’engagement doivent être rentrées pour le 13 septembre au plus tard.

La catégorie Supermoto est limitée à 240 engagés.

La catégorie Quad est limitée à 25 engagés.

Les inscriptions pour le SUPERBIKER 2013 sont en ligne

Envie de participer au plus grand événement Supermoto au monde?

Les inscriptions pour  le prochain Voo Superbiker sont désormais ouvertes (cliquer sur le logo officiel).

 

Les 11, 12 et 13 octobre prochains, le circuit Jules Tacheny de Mettet est transformé en temple du Supermoto sur un tracé de près de 2.000m, mêlant partie asphalte et partie off-road.

Toutes les demandes d’engagement doivent être rentrées pour le 13 septembre au plus tard.

La catégorie Supermoto est limitée à 240 engagés.

La catégorie Quad est limitée à 25 engagés.

INSCRIPTION

Voir onglet "Infos Pilotes"

Présentation du tracé du Voo Superbiker 2012

Presentation Voo Superbiker 2012 from Philippe Lardinois on Vimeo.

 

Un clic sur le plan "zoom+"

Nouvelle collection de fringues...

A voir sur la page Merchandising

Gratuit pour les moins de 16 ans

Pour l’édition 2012 du VOO Superbiker, l’entrée sera à nouveau gratuite pour les moins de 16 ans. Voilà une nouvelle qui réjouira les ados, choyés par le RUMESM, le club organisateur.

Pour les autres, la bonne affaire se fera chez les dealers Suzuki de Belgique. A partir du 1er septembre, tant dans le réseau auto que moto de Suzuki, on pourra se procurer une entrée valable pour les trois jours au prix exceptionnel de 35 €. Sur place, le prix d’accès du week-end (entrées les trois jours) sera affiché à 50 €.

On a donc tout avantage à ne pas manquer la prévente.

Pour la journée du dimanche uniquement, il vous sera demandé 45 € à l’entrée du circuit. Sachez encore qu’on pourra assister aux journées du vendredi et du samedi pour la modique somme de 20 €.